Site Loader

L’inconvénient avec une terrasse est que l’on ne peut pas profiter de cet espace une fois que l’hiver est installé. Ce qui n’est pas le cas d’une véranda.

Permis de construire ou déclaration préalable ?

En matière d’assurance habitation, les obligations ne sont pas les mêmes pour les locataires et pour les propriétaires occupants. Référez-vous à Instant Maison. Sinon, dans la mesure où une véranda, puisqu’équipée de toit est considéré comme un espace habitable, il se peut que sa construction soit conditionnée par des formalités où à des autorisations. La démarche à faire dépendra de ses dimensions.

Ainsi, si votre véranda ne dépasse pas le cinq mètres carré, aucune formalité ne vous sera demandée. Toutefois, si vous voyez grand et rêvez que ce nouveau lieu de vie bénéfice d’un éclairage optimisé à la lumière naturelle, une surface minimale de quinze carrés est recommandée. Ici, vous êtes soumis à une déclaration préalable de travaux. C’est par contre carrément un permis de construire si la pièce est supérieure à vingt mètres carrés

Pourquoi le choix de son orientation est primordial ?

Ainsi tant pour la déclaration que pour le permis de construite, ces documents s’obtiennent auprès de votre Mairie. L’astuce est de vous y prendre des mois à l’avance dans la mesure où le délai d’instruction est en moyenne de deux mois. Du temps que vous pourriez utiliser pour déterminer judicieusement l’orientation de votre véranda.

N’oubliez en effet pas que cette pièce est entièrement en verre. C’est pourquoi le choix de son exposition au soleil est très important. Ainsi, commencez par vous poser des questions sur l’usage que vous voulez de votre véranda. Désiriez-vous profiter des rayons du soleil toute la journée ou seulement la matinée ou l’après-midi ?

Auteur de cet article : Tom

Roi du surf sur Internet, Tom sait dénicher tout ce qui se fait de mieux sur la toile !